Les différents types de course (à conditions, à handicap, à réclamer …)

La structuration des courses hippiques obéit à une hiérarchie prédéfinie afin de permettre aux chevaux de différentes statures de prendre part à des épreuves adaptées à leurs compétences. Chaque type de course comprend ses propres spécificités. À ce titre, il serait judicieux de votre part de les connaître sur le bout des doigts afin de peaufiner votre pronostic. En voici les différentes catégories et composantes :

Quels sont les différents types de courses hippiques ?

  •    Les courses de groupe ;
  •    Les courses à conditions ;
  •    Les courses à handicaps ;
  •    Les courses à réclamer ;
  •    Les critériums ;
  •    Les listed races ;
  •    Les courses Premium et les courses PMH.

Les courses de groupe

Courses de groupe 1

Les courses de Groupe I sont réservées à la crème de la crème !

Définies selon un système de classification particulièrement sélectif, les courses de groupe sont réservées à l’élite. En effet, il s’agit des courses les plus importantes dans les courses hippiques de plat comme de trot. Seuls les chevaux de grande qualité (et dont les gains répondent aux conditions d’accès à la course) disputent ces épreuves. Au sommet de la pyramide figurent les courses de Groupe I (les « classiques »). Viennent ensuite les courses de Groupe II et de Groupe III (les « semi-classiques »).


Les courses à conditions - Les courses de séries

Libellées par des lettres comprises entre A et G (les courses A étant les plus emphatiques), les courses à conditions (galop) et les courses de séries (trot) peuvent servir de tremplin pour accéder aux prestigieuses courses de groupe. Le sexe, l’âge, les gains cumulés et les performances générales sont autant de critères que le cheval doit respecter pour assurer son engagement. Le poids des galopeurs et le recul des trotteurs sont déterminés à partir de ces critères de sélection. Un cheval pourra participer aux courses de son groupe ou à celles de l’échelon supérieur.

Cette catégorie abrite les courses amateurs, notamment celles réservées aux lads-jockeys et aux lads-drivers. Autant le dire avec une certaine touche de fatalisme : il est particulièrement complexe d’établir un pronostic de grande précision sur ce type de courses, les informations pratiques et les données statistiques sur les différents participants étant relativement parcellaires. Ceci dit, quiconque se donne la peine de suivre assidûment ces courses pourra peut-être repérer les champions de demain et empocher de jolis gains !


Les courses à handicaps

Le but des courses à handicaps consiste à équilibrer les chances de tous les participants. Un handicapeur se chargera d’analyser la performance et les compétences qualitatives de chaque cheval afin de lui attribuer une valeur handicap. Un cheval victorieux se verra remettre un poids supplémentaire pour la course suivante là où un cheval crédité d’une piètre prestation s’en verra retirer afin d’obtenir une course la plus serrée possible. Au trot, les handicaps prennent la forme d’un rendu de distance (ou « recul ») en vertu duquel les meilleurs chevaux sont invités à s’élancer à une distance de 25 (voire 50) mètres derrières les chevaux massés au premier poteau. Étant donné que les courses à handicaps ont vocation à être équilibrées, il n’est pas toujours facile pour les turfistes de les déchiffrer. Mais ceux qui y parviennent peuvent nourrir l’espoir de remporter des gains faramineux.


Autres types de course

course de chevaux

Rien de plus spectaculaire qu'une foulée de galop !

Les courses à réclamer

À l’issue d’une course à réclamer, les chevaux sont mis en vente selon un système d’enchères à bulletins secrets. Durant la course, le cheval est équipé d’un poids additionnel que l’on calcule en fonction de sa mise à prix. Ce dernier est toujours déterminé à l’avance et indiqué sur le programme.

Les critériums

Les critériums sont des courses qui mettent en compétition les meilleurs chevaux d’une même génération. Chaque année, de nombreuses courses de Groupe I (au trot) consacrent les plus talentueux trotteurs de 3, 4 ou 5 ans (Critérium des 3 ans, Critérium des 4 ans, Critérium des 5 ans, Critérium des Jeunes, Critérium Continental …). Bien qu’il existe également des courses de galop affublées de l’appellation de « critérium » (Critérium de Saint-Cloud, Critérium International …), elles ne sont pas aussi populaires que les critériums de trot.

Les listed races

Les listed races sont des courses à conditions (situées à mi-chemin entre les courses de groupe et les courses à handicaps) que l’on peut assimiler à des épreuves qualificatives qui servent de tremplin pour les courses de groupe.

Les courses Premium et les courses PMH

Autrefois baptisées « Courses PMU » en référence à l’opérateur historique, les « Courses Premium » désignent les courses sur lesquelles vous avez la possibilité d’engager des paris depuis n’importe quel point de vente agréé ou depuis n’importe quel bookmaker en ligne. Vous l’aurez compris : ce sont des courses sur lesquelles vous pourrez engager des PHH (« Paris Hors Hippodrome »). Ces types de pari s’appliquent à plus de 90 % des courses hippiques. À l’inverse, les paris engagés sur les courses PMH (« Pari Mutuel Hippodrome ») ne peuvent avoir lieu que depuis les hippodromes (aux guichets) dans lesquels se disputent ces épreuves. Bien que moins dotées, ces courses peuvent constituer une niche très rentable pour les parieurs qui ont l’habitude de fréquenter les hippodromes.


© Vive Le Turf 2019 | All rights reserved